Naturopathie - Les principes directeurs

Publié le par Jacques

Les docteurs en naturopathie sont guidés par six principes. Ces principes, accentués tout au long de la formation des docteurs en naturopathie, résument l’approche naturopathique de la santé et représentent les pierres d’assise de cette forme distincte de soins de santé.

D’abord, ne fais aucun mal (primum non nocere)

La naturopathie est fondée sur trois principes visant à éviter de causer du tort au patient :

  1. Recourir à des méthodes et à des substances médicinales qui minimisent le risque d’effets secondaires dangereux;
  2. Éviter, dans la mesure du possible, la suppression nocive des symptômes;
  3. Tenir compte du processus de guérison de la personne et le respecter en employant la force minimale nécessaire pour diagnostiquer et traiter la maladie.

Votre docteur en naturopathie choisit des remèdes et des thérapies sécuritaires et efficaces afin d’accroître votre santé et de réduire les effets secondaires nocifs.

Le pouvoir guérisseur de la nature (vis medicatrix naturae)

Votre docteur en naturopathie œuvre à restaurer et à soutenir la puissante capacité d’autoguérison de votre corps, de votre âme et de votre esprit afin de prévenir l’incidence d’autres maladies. Les docteurs en naturopathie décèlent les obstacles à la récupération et les éliminent, facilitant et augmentant cette capacité de guérison ordonnée et intelligente.

Établir et traiter la cause (tolle causam)

L’objectif premier de votre docteur en naturopathie est d’établir et de traiter la cause sous-jacente de la maladie plutôt que de se contenter de simplement gérer ou supprimer les symptômes. La cause sous-jacente peut être issue de l’alimentation, des habitudes de vie, d’événements existentiels, de la posture ou de l’environnement. Les symptômes sont considérés comme l’expression des tentatives naturelles du corps de se guérir.

Traiter la personne entière

Chaque personne est unique et requiert des soins personnalisés. En traitant la cause de n’importe quelle condition, votre docteur en naturopathie prend en considération non seulement vos symptômes physiques, mais aussi mentaux, affectifs, génétiques, environnementaux, sociaux, spirituels et d’autres facteurs. La maladie affecte la personne en entier, pas seulement un organe ou un système particulier. Votre alimentation, votre mode de vie, vos antécédents familiaux, vos sentiments, les stress environnementaux et votre santé physique sont tous soigneusement évalués et analysés.

Enseigner en soignant (Docere)

Votre docteur en naturopathie vous aidera à mieux comprendre la nature de la santé et de la maladie. Il ou elle vous aidera à cultiver une meilleure compréhension des facteurs qui affectent votre santé et vous aidera à l’équilibrer et à devenir plus apte à l’entretenir vous-même. Les docteurs en naturopathie reconnaissent aussi la valeur thérapeutique sous-jacente à la relation médecin-patient.

Prévention de la maladie et promotion de la santé

Votre docteur en naturopathie applique tous les principes énumérés ci-dessus dans une forme proactive de prévention de la maladie et de promotion de la santé. Les docteurs en naturopathie mettent l’accent sur de saines habitudes de vie quotidiennes, évaluent les facteurs de risque et les susceptibilités héréditaires et interviennent de la manière appropriée afin de prévenir la maladie. La santé est plus que la simple absence de maladie. Elle suppose un fonctionnement quotidien aux niveaux les plus élevés possibles et est obtenue au moyen d’une alimentation appropriée, de l’exercice, d’un mode de vie équilibré, ainsi que d’émotions, de pensées et d’actions positives. La capacité de bien-être optimal ou une qualité de vie rehaussée est inhérente à tous les organismes.

Source : Principes directeurs sur le site de l’Association canadienne des docteurs en naturopathie (ACDN) où vous trouverez davantage d'informations sur cette pratique naturopathique.

Note : Si la naturopathie est une pratique reconnue et bénéficie d'un cadre légal au Canada depuis presqu'un siècle, ce n'est pas encore le cas en France..

Publié dans Développement durable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article