Unto This Last de M. K. Gandhi - 1910

Publié le par Jacques

Original écrit en gujarati. Cette traduction de Yann Forget, résultant d'une maîtrise de philosophie gandhienne à l'Université d'Ahmedabad, est dans le domaine public. Voir également l'étude de ce texte à Commentaires sur Unto This Last de M. K. Gandhi.

Source : WikiSource

Il existe aussi une version pdf sur le site de Yann Forget.

Préface

En Occident, les gens pensent généralement que le devoir d'un homme est de promouvoir le bonheur de la majorité de l'humanité, et le bonheur est supposé signifier seulement satisfaction physique et prospérité économique. Si les lois de moralité sont brisées dans la conquête du bonheur, cela n'a pas beaucoup d'importance. L'objet à atteindre étant la satisfaction de la majorité, les Occidentaux pensent qu'il n'y a aucun mal si celui-ci est atteint au détriment de la minorité. Les conséquences de cette ligne de pensée sont inscrites en grand sur la face de l'Europe.

Cette recherche exclusive d'un bien-être physique et économique sans tenir compte de la moralité est contraire à la loi divine, comme quelques hommes sages de l'Occident l'ont montré. L'un d'eux était John Ruskin qui exprime dans son livre Unto This Last que les hommes ne peuvent être heureux que s'ils obéissent à la loi divine.

De nos jours, nous Indiens, cherchons à tout prix à imiter l'Occident. S'il est nécessaire d'imiter les vertus de l'Occident, tous admettront que nous nous devons éviter toutes les mauvaises choses, et les standards occidentaux sont, sans aucun doute, souvent mauvais.

Publié dans Histoires

Commenter cet article