L'acte d'achat : un acte responsable

Publié le par bk Jacques

Dans le développement durable, on parle beaucoup de "consommation durable", une consommation qui serait plus respectueuse de l'environnement.

  1. Les emballages sont plus ou moins recyclables, volumineux..
  2. Les produits industriels : conserves, chocolat, bonbons, plats préparés, viandes, poissons.. font intervenir toute une chaîne industrielle, ce qui implique de grandes consommations d'énergie, en général pour une grande part provenant d'énergies fossiles, donc néfastes pour l'environnement.
  3. Les produits de grandes surfaces et bien d'autres magasins s'appovisionnent de très loin occasionnant de grandes dépenses d'énergie pour les transports.
  4. De même, pour élaborer un produit industriel comme un plat préparé, on importe de différentes régions généralement très lointaines les constituants nécessaires, ce qui provoque encore une dépense lourde d'énergie.

Certainement, les industries, les magasins, les services de transport ont leur part de responsabilité dans ces choix qui privilégient l'économie à l'environnement.
Mais, nous aussi, sommes responsables de ce que nous achetons.
En effet, ce qui fait "vivre" ces magasins et industries, c'est nous, notre argent !
En achetant un produit, nous cautionnons toute la chaîne qui a abouti à ce produit.
C'est pourquoi, nous devons être "responsable" et choisir au mieux ce que nous achetons.

Un choix favorable à l'environnement :
  • produits peu ou pas emballés
  • fruits, légumes et céréales plutôt que produits industriels "tout préparés"
  • fruits, légumes et céréales provenant de la région, voire de son jardin.

Il est vrai, cela fait plus de cuisine, mais rien ne vaut mieux qu'un bon plat cuisiné soi-même avec amour !

Publié dans Réflexions

Commenter cet article