Epicure

Publié le par bk Jacques


Epicure (-341 / -270) était un philosophe grec qui a marqué son temps et sa philosophie a imprégné jusqu'à nos philosophes modernes.

Sa doctrine est cependant généralement mal comprise. Pour Epicure, le plaisir est un bien et la douleur un mal. C'est donc une doctrine simple qui par sa simplicité a pu toucher le commun.
En regardant superficiellement ce principe, on pourrait penser qu'être un "bon vivant" est le but de tout Epicurien. Mais en fait, il n'en est rien.

Car pour Epicure, certains plaisirs peuvent présenter des conséquences donnant de la souffrance, ce qui est à éviter.. Il s'agit donc d'un art de vivre, où avant d'agir, on soupèse bien le bien (plaisir) et le mal (souffrance) qui en résultent. C'est donc une philosophie invitant à la prudence.

En particulier, elle invite à modérer ses désirs en agissant sobrement. Ainsi, en évitant les actions causant de la souffrance, on trouve un état de paix menant à l'ataraxie, concept qui signifie "tranquilité de l'âme résultant de la modération et de l'harmonie de l'existence" qui pour Epicure est le principe du bonheur. En bref, si on évite tout souci, on se trouve heureux !

Sa morale, rappelons-le, le bien c'est le bonheur, repose sur 4 règles à suivre pour atteindre ce but :
  • Les dieux ne sont pas à craindre
  • la mort n'est pas à craindre
  • la douleur est facile à supprimer
  • le bonheur est facile à atteindre.

Classification des désirs selon Épicure
Désirs naturels Désirs vains
Nécessaires Simplement naturels Artificiels Irréalisables
Pour le bonheur (ataraxie) Pour la tranquillité du corps (protection) Pour la vie (nourriture, sommeil) Variation des plaisirs, recherche de l'agréable Ex : richesse, gloire Ex : désir d'immortalité

Citations pour ne point craindre la mort :
  • Etre mort n'est pas pire que de n'être pas encore né
  • La vie bien vécue est un exercice en vue de la mort
  • Une vie vraiment achevée n'est pas augmentée par un temps infini

"Épicure à Ménécée, salut.
Que personne, parce qu'il est jeune, ne tarde à philosopher, ni, parce qu'il est vieux, ne se lasse de philosopher ; car personne n'entreprend ni trop tôt ni trop tard de garantir la santé de l'âme. Et celui qui dit que le temps de philosopher n'est pas encore venu, ou que ce temps est passé, est pareil à celui qui dit, en parlant du bonheur, que le temps n'est pas venu ou qu'il n'est plus là."

Autres citations :
  • La nécessité est un mal, il n'y a aucune nécessité de vivre sous l'empire de la nécessité.
  • Si les Dieux voulaient exaucer les voeux des mortels, il y a longtemps que la terre serait déserte, car les hommes demandent beaucoup de choses nuisibles au genre humain.
  • À propos de chaque désir, il faut se poser cette question : quel avantage en résultera-t-il si je ne le satisfais pas ?
  • Parmi les choses dont la sagesse se munit en vue de la félicité de la vie tout entière, de beaucoup la plus importante est la possession de l'amitié.
  • Il ne faut jalouser personne ; car les hommes de bien ne méritent pas d'être jalousés, et les hommes mauvais, plus leur fortune est bonne, plus ils se corrompent eux-mêmes.
  • Ne fais rien dans ta vie, qui te fasse redouter que ton voisin en prenne connaissance.
  • Ne pas avoir faim, ne pas avoir soif, ne pas avoir froid ; celui qui dispose de cela, et a l'espoir d'en disposer à l'avenir, peut lutter comme il arrive, et coulera des jours heureux.
  • Personne, voyant le mal, ne le choisit, mais attiré par l'appât d'un bien par un mal plus grand que celui-ci, l'on est pris au piège.
  • Une vie heureuse est impossible sans la sagesse, l'honnêteté et la justice, et celles-ci à leur tour sont inséparables d'une vie heureuse.
  • Avec une miche de pain et une cruche d'eau, je rivalise de bonheur avec Zeus.
  • Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien.
  • Être heureux, c'est savoir se contenter de peu.
  • Il est plus doux de donner que de recevoir.
  • L'homme qui a l'âme en paix n'est importun ni à lui-même ni aux autres.
  • La vraie sagesse, la vraie supériorité ne se gagne pas en luttant mais en laissant les choses se faire d'elles-mêmes. Les plantes qui résistent au vent se cassent, alors que les plantes souples survivent aux ouragans.
  • Le dernier degré du bonheur est l'absence de tout mal.
  • Le plaisir n'est pas un mal en soi, mais certains plaisirs apportent plus de peine que de plaisir.
  • Parmi les désirs, les uns sont naturels et nécessaires, les autres naturels et non nécessaires, et les autres ni naturels ni nécessaires, mais l'effet d'opinions creuses.
  • Quand on se suffit à soi-même, on arrive à posséder ce bien inestimable qu'est la liberté.
  • Seul celui qui peut se passer de la richesse est digne d'en jouir.
  • Tout plaisir est, de par sa nature même, un bien, mais tout plaisir ne doit pas être recherché ; pareillement toute douleur est un mal, mais toute douleur ne doit pas être évitée à tout prix.
Source : wikipedia Epicure et Ataraxie et Wikiquote Epicure

Publié dans Citations

Commenter cet article