Astronomie et changement climatique

Publié le par bk Jacques

Milutin Milankovic (1879-1958) a développé une théorie sur les changements climatiques naturels liés aux astres. Cette théorie qui est passée inaperçue lors de sa publication a retrouvé un grand crédit de la part de la communauté scientifique au début des années 70.

Il existe 3 phénomènes liées aux astres qui influent sur le climat de la Terre :
  • l'excentricité terrestre
  • l'obliquité terrestre
  • la précession terrestre

L'excentricité terrestre

 



La Terre tourne autour du soleil en décrivant une ellipse. L'ellipse est une forme ovale, un cercle un peu aplati. L'excentricité est une mesure de l'applatissement de ce cercle.
Normalement, la trajectoire de la Terre devrait être la même chaque année. Mais en réalité, les autres planètes ainsi que le soleil perturbe cette belle trajectoire. Et chaque année, l'ellipse se décale un peu plus et s'applatit davantage pendant une certaine "demi-période" pour à nouveau se rapprocher d'un cercle la "demi-période" suivante. Milutin Milankovic, a distingué 2 périodicités pour ce phénomène : 100 000 ans et 413 000 ans.
L'excentricité joue un petit rôle dans les saisons. Quand la Terre est plus éloignée du soleil, elle reçoit moins de ses rayons, elle est donc moins réchauffée globalement..Actuellement, l'été dans l'hémisphère Nord correspond au moment où la Terre est la plus éloignée du soleil et l'hiver correspond au moment où la Terre est la plus proche du soleil adoucissant ainsi nos saisons !

L'obliquité terrestre

 



La Terre en tournant autour du soleil ne se tient pas droite mais est inclinée d'un angle de 23°26'. Cette inclinaison est ce que l'on appelle l'obliquité. Elle aussi varie entre 21,8° et 24,4° sur une période de 41 000 ans.
C'est cette obliquité qui est la plus responsable des saisons. Le réchauffement étant d'autant plus grand que les rayons du soleil arrivent verticalement sur la Terre. L'équateur et les tropiques ne connaissent pas vraiment de changements de saisons : les rayons arrivant toujours proche de la verticale (à midi) Le phénomène est plus marqué dans les régions tempérées et inversé entre les hémisphères Nord et Sud.
L'augmentation de cette obliquité va donc marquer davantage les saisons (sauf à l'équateur où ce phénomène n'entre pas en jeu) et sa diminution adoucir les saisons.

La précession terrestre

La Terre, chaque jour, tourne sur elle-même créant les jours et les nuits (le jour : face au soleil ; la nuit : dos au soleil). L'axe de rotation de la Terre (en rejoignant les pôles nord et sud géographique) ne pointe pas précisément toujours sur l'étoile polaire mais décrit un cercle autour de cette étoile sur une période de 25760 ans. C'est ce que l'on appelle le phénomène de précession. La précession fait changer les jours des solstices de saison astronomiquement parlant.


Précession terrestre

Publié dans Réflexions

Commenter cet article

honorius 08/07/2005 20:55

interessant, et il ne faut pas oublier le paramètre de l'homme ! A+