Compétence interculturelle

Publié le par Jacques

La compétence interculturelle est définie par l’aptitude à pouvoir communiquer avec succès. Cette faculté peut être présente dès le plus jeune âge ou (selon la disposition et la volonté) être developpée de manière méthodique. La base d’une communication interculturelle réussie est la compétence émotionelle et la sensibilité interculturelle.

Chaque être humain a sa propre histoire, sa propre vie et par conséquent sa propre “culture“ ou son appartenance culturelle (y incluses la culture géographique, éthnique, morale, éthique, religieuse, politique, historique). Cela concerne des gens provenant de différents continents ou pays, mais aussi de différentes entreprises, de l’autre sexe ou de minorités quelconques – même dans une famille peuvent exister des valeurs culturelles différentes.

Les conditions de base à la compétence interculturelle sont sensibilité, confiance en soi, compréhension d’autres comportements et manières de penser, de même qu’une capacité à pouvoir communiquer son propre point de vue, être compris et respecté, se montrer fléxible quand cela est possible mais être clair quand cela est nécessaire.

Il s’agit d’un équilibre, via une adaptation à la situation vécue, entre:

  1. les connaissances (au sujet des autres cultures, personnes, nations, comportements,…),
  2. l’empathie (perception des sentiments et besoins d’autrui), et
  3. la confiance en soi (savoir ce que l’on veut, être sûr de la connaissance de soi).

Pour une évaluation de la compétence interculturelle en tant qu’abilité existante et / ou potentiel à développer (en estimant les besoins et délais mis en jeu), les caractéristiques suivantes sont testées et observées: gestion de situations complexes, ouverture, attitude flexible, stabilité émotionnelle, engagement et motivation, empathie, aptitudes metacommunicatives, polycentrisme.

Liens externes:

  • CICB Center of Intercultural Competence, www.cicb.net
  • Society for Intercultural Education, Training and Research, www.sietar.org

Source : Wikipedia.

Publié dans Développement durable

Commenter cet article