Paul-Carton

Publié le par Jacques

Source : Wikipedia.

Paul Joseph Edmond Carton (12 mars 1875 à Meaux (Seine-et-Marne) - 20 octobre 1947 à Brévannes) était un médecin français du début du XXe siècle.

Cet ancien interne des hôpitaux de Paris, médecin-assistant de l'hospice de Brévannes, se fit l'initiateur d'une médecine naturelle fondée sur les principes du « père de la médecine », le médecin-philosophe de la Grèce antique Hippocrate.

La méthode hippocratique cartonienne se différencie de la médecine conventionnelle (dite allopathique) dans la mesure où elle préconise de traiter les causes réelles des maladies plutôt que leurs symptômes, en vertu du principe : « Le microbe n'est rien, le terrain est tout ».

Selon Paul Carton, les causes réelles de toutes les maladies proviennent d'un système immunitaire affaibli par une mauvaise hygiène et/ou habitudes de vie défectueuses (alimentation, cadre de vie, activités physiques et professionnelles...). Dans cette perspective, les invasions microbiennes (notamment tuberculeuses) ne sont alors qu'une conséquence opportuniste d'un affaiblissement anormal de l'organisme.

Tant pour la prévention que pour la guérison des maladies, la thérapeutique prônée par Paul Carton consiste à :

  • renforcer les défenses immunitaires du patient en lui faisant stopper ses comportements nuisibles pour sa santé : (par exemple, au point de vue alimentaire, Paul Carton préconisait d'éviter l'alcool, la viande et le sucre, qu'il qualifiait d'« aliments meurtriers »). À ce stade, repos et diète sont des mesures d'accompagnement souvent prescrites.
  • Une fois que son organisme est purifié des agents toxiques et/ou infectieux, le patient doit progressivement adopter une vie saine, davantage conforme aux lois de la nature.

Paul Carton estimait aussi que la plupart des médicaments et des vaccinations prescrits en médecine classique n'ont qu'une action accessoire, bien souvent davantage néfaste que bénéfique pour l'organisme, notamment en raison de tous les effets secondaires qu'ils engendrent. Lesquels ne feraient qu'entraver des défenses immunitaires déjà éprouvées par la maladie elle-même, ce qui pourrait retarder la guérison (ou la rendre seulement apparente et temporaire).

De la même façon, il considérait que les interventions chirurgicales doivent être évitées autant que possible, et pratiquées seulement en ultime recours lors d'états aigus, lorsque le mode de vie nocif avait occasionné des dommages trop importants ou irréversibles, ne permettant plus de régénération autonome.

Il a fondé la Revue Naturiste, en janvier 1922.

Au-delà d'une simple méthode de soins naturels, la méthode cartonnienne revendique une approche globale de la personne, incluant sa dimension spirituelle. Afin de pouvoir traiter efficacement, Paul Carton insistait sur la nécessité d'individualiser les soins.

C'est pourquoi, une part non négligeable de ses travaux portait sur l'observation et la compréhension des tempéraments hippocratiques (in Diagnostic et conduite des tempéraments, Sans nom d'éditeur, 1951) :

  • Bilieux (B)
  • Nerveux (N)
  • Sanguin (S)
  • Lymphatique (L)

Il envisage des types complexes qui dosent hiérarchiquement ces quatre tempéraments pour décrire la personnalité bio-typologique d'un individu. Ainsi tel sera SNBL ou LNSB, etc.

Les traits permettant ce classement sont liés à des mensurations corporelles (idée reprise plus tard par Sheldon). Il utilise aussi la physiognomonie, la chirognomonie et la graphologie.

Il a écrit un livre très original et parfois étonnament pertinent sur la graphologie : Le Diagnostic de la mentalité par l'écriture.

Il s'est intéressé à la cuisine et son livre de recettes, La cuisine simple a été un best-seller.

Le célèbre écrivain Maxence Van Der Meersch rendit un hommage appuyé à Paul Carton dans deux de ses ouvrages : le roman Corps et âmes (1943), ainsi que Pourquoi j'ai écrit Corps et âmes (1956).

Bibliographie

(Tous ses ouvrages ont été édités à compte d'auteur et ne comportent pas de nom d'éditeur, uniquement la Ville de Brévanne et la date)

  • La Tuberculose par arthritisme, 1911, 1 volume in 16, de 262 pages, 4e édition. Traduit en hollandais et en portugais.
  • Les Trois Aliments meurtriers, 1912, 1 vol. in 16 de 80 pages, 4° édition. Traduit en bulgare et en anglais,
  • La Cure de soleil et d'exercice chez les enfants, 1917, 1 volume, 60 figures 3° édition, grand in 8 de 109 pages, Traduit en portugais.
  • La Vie saine, 190 Commentaires sur les Vers d'Or des Pythagoriciens, 1918, 1 volume in 16, 4° édition. Traduit en portugais et en annamite.
  • Traité de médecine, d'alimentation et d'hygiène naturistes, 1920, 1 Volume grand in 8, 954 pages avec 76 figures, 3° édition. Traduction espagnole.
  • Médecine blanche et médecine noire, 1922, 1 brochure de 60 pages, 3e édition, traduit en espagnol.
  • Les Lois de la vie saine, 1922 1 volume in 16 de 218 pages, 4° édition. Traduit en portugais et en espagnol.
  • Alimentation hygiène et thérapeutique infantiles en exemples. Méthode naturiste ou hippocratique, 1922, 1 volume grand in 8 de 3S8 pages avec 130 courbes de température.
  • Le Décalogue, brochure de 46 pages, 7e édition. Traduit en espagnol, en grec, en italien, en roumain et en portugais.
  • Le Naturisme dans Sénèque, 1922, 1 volume in 16 de 112 pages, 2° édition. Traduit en portugais.
  • L'essentiel de la doctrine d'Hippocrate extrait de ses oeuvres, 1923, 1 volume in 16 de 411 pages, 2° édition.
  • Bienheureux ceux qui souffrent, 1923, 1 volume in 16 de 82 pages, 4e édition. Traduit en portugais en anglais et en espagnol.
  • La Synthèse directrice et libératrice de la personne humaine, 1925 1 brochure de 42 pages, 4° édition.
  • La Cuisine simple, 1925, 1 volume de 410 pages, avec 850 recettes environ , 7e edition, 61°mille; Traduit en portugais, en anglais, en tchèque, en espagnol et en italien.
  • Enseignements et Traitements naturistes pratiques. (6 tomes de 1925 à 1939)
    • Première série, 1925,1 volume in 16 de 384 pages, 2° édition.
    • Deuxième série, 1928, 1 volume in 16, 36 pages, 2° édition.
    • Troisième série, 1931, 1 volume In 16 de 333 pages.
    • Quatrième série, 1935, 1 volume in 16 de 319 pages.
    • Cinquième série, 1936, 1 volume in 16 de 320 pages.
    • Sixième série, 1939, 1 vol. in 16 de 358 pages.
  • Diagnostic et Conduite des tempéraments, 1926, 1 volume grand in 8 de 190 pages, avec 80 figures, 3° édition.
  • L'Art médical. L'individualisation des règles de santé, 1930, 1 volume grand in 8 de 284 avec 147 figures, 2° édition.
  • Le Diagnostic de la mentalité par l'écriture, 1930, 1 volume grand in 8, de 360 pages avec 139 figures, 2° édition.
  • Le Faux Naturisme de Jean-Jacques Rousseau, 1931, 1 volume in 16 de 213 pages. Traduit en espagnol.
  • Guide de jardinage, 1932, 1 volume in 16 de 354 pages, avec 57 figures hors texte, 2° édition
  • L'Apprentissage de la santé. Histoire d'une création et d'une défense doctrinales, 1933, 1 volume, in 16 de 232 pages, 2° édition. Traduit en espagnol.
  • Les Clefs du diagnostic de l'individualité. Aide-mémoire de clanique naturiste, 1934, 1 vol grand in 8 de 100 pages avec 27 figures 2e édition.
  • La Science occulte et les sciences occultes, 1935, 1 volume grand in 8 de 436 pages.
  • Un Héraut de Dieu : Léon Bloy, 1936, 1 volume grand in 8 de 272 pages avec 33 figures dont 22 de documents graphologiques.
  • Les Règles du traitement mental, 1937, 1 vol. grand in 8 de 43 pages.
  • Soins dentaires individualisés, 1937, 1 vol. de 72 pages.
  • Étude médicale et commerciale de culture fruitière, 1938, 1 volume in 16 de 53 pages.
  • La Santé aux colonies, 1938, 1 vol, in 16 de 164 pages.
  • Le Guide de la vieillesse, 1940, 1 vol. in 16 de 262 pages.
  • L'Apprentissage de la santé, deuxième tome. L'étape de la vieillesse, 1945, 1 vol. in 16

Publié dans Développement durable

Commenter cet article