À l'ouest d'octobre - Ray Bradbury

Publié le par Jacques

"À l'ouest d'octobre" (The Toynbee convector) est une nouvelle de science-fiction de Ray Bradbury, éditée dans la collection Présence du futur.

Le Toynbee du titre original en anglais est probablement Arnold Toynbee, historien qui a suggéré que les civilisations ne pouvaient s'épanouir qu'en réponse à un défi.

On suppose que cette nouvelle a inspiré le créateur anonyme des 'tuiles de Toynbee' (voir Toynbee tiles sur wikipédia anglais), trouvées dans les rues de plusieurs grandes villes.

Résumé de l'œuvre

Attention : Ce qui suit dévoile tout ou partie de l'œuvre !

Le personnage principal est un homme qui affirme avoir inventé une machine à remonter le temps avec laquelle il a voyagé dans le futur. Il déclare en avoir ramené des films et des enregistrements qui montrent que l'Homme a su développer une civilisation avancée avec des inventions tout aussi utiles que merveilleuses. Cependant, il prétend aussi avoir détruit sa machine pour empêcher quelqu'un d'autre de l'utiliser.

Les gens restent à d'abord sceptiques et sont incapables d'expliquer ou de mettre en doute l'authenticité des enregistrements rapportés du futur. Inspirés par la vision de ce futur utopique, beaucoup démarrent des projets pour le réaliser : ils se mettent à inventer les machines que le voyageur du futur prétend avoir vu.

Quand arrive la période que le voyageur déclara avoir visité, il annonce calmement : J'ai menti!'. Puisqu'il savait que l'espoir de l'humanité était depuis toujours de créer un monde utopique, il avait réalisé une vidéo d'un tel monde, pour offrir un but aux aspirations de l'Homme. Grâce à la pensée, l'utopie imaginée devient réalité.

Source : Wikipedia.

Publié dans Histoires

Commenter cet article