Les droits de l’homme incarnent les valeurs fondamentales des civilisations humaines

Publié le par Jacques

Les individus sont différents, tout comme leurs cultures.
Les individus vivent de manières différentes, et leurs civilisations diffèrent également.
Les individus parlent une grande variété de langues.
Les individus sont guidés par différentes religions.
Les individus naissent avec une couleur de peau différente, et de nombreuses traditions influencent leur vie en différentes teintes et ombres.
Les individus s’habillent différemment et s’adaptent à leur environnement de manière différente.
Les individus s’expriment différemment. La musique, la littérature et l’art reflètent également différents styles.
Et, malgré ces différences, tous les individus ont un attribut commun unique: ce sont tous des êtres humains - ni plus, ni moins.

Et aussi différentes qu’elles soient, toutes les cultures adhèrent à certains principes communs :

  • Aucune culture ne tolère l’exploitation des êtres humains.
  • Aucune religion ne permet le massacre des innocents.
  • Aucune civilisation n’accepte la violence ou la terreur.
  • La torture est odieuse pour la conscience humaine.
  • La brutalité et la cruauté sont révoltantes dans toutes les traditions.

En somme, ces principes communs, qui sont partagés par toutes les civilisations, reflètent nos droits de la personne humaine.
Ces droits sont estimés et chéris par tous, partout.
Ainsi, la relativité culturelle ne doit jamais être utilisée comme un prétexte à la violation des droits de l’homme, puisque ces droits incarnent les valeurs les plus fondamentales des civilisations humaines. La Déclaration universelle des droits de l’homme doit être universelle, applicable à l’Orient et à l’Occident. Elle est compatible avec chaque confession et chaque religion. Manquer au respect de nos droits de l’homme ne fait qu’affaiblir notre humanité.
Ne détruisons pas cette vérité fondamentale, sinon, les faibles ne sauront vers quoi se tourner.

Shirin Ebadi
Prix Nobel de la Paix 2003

Source : Rapport Mondial sur le Développement Humain 2004 - La liberté culturelle dans un monde diversifié (Fin du chapitre 1)

Publié dans Développement durable

Commenter cet article