Evénement

Calculez votre empreinte écologique

Recherche

Agir

Jeudi 13 octobre 4 13 /10 /Oct 00:00

Patrice Rozet propose sur son site Logiciels Online et Sharewares - Artisanat, Bricolage, dans la rubrique Logiciels Online, des outils en ligne pour le développement durable, avec des explications :

  • Comparatif des coûts des différents modes de chauffage
  • Conversion Energie - Equivalence entre les différentes unités de mesure de l'énergie
  • Calcul et comparatif du coût des énergies
  • Calcul de l'avancée de toit d'un mur exposé au sud, avec des explications très intéressantes sur ce qu'est une maison "bioclimatique"

Ces outils permettent de faire des choix entre les différentes sources d'énergie disponible afin de réduire sa facture et souvent d'opter pour des énergies plus renouvelables..

Note : le site présente des publicités.

Par Jacques - Publié dans : Agir
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 29 août 1 29 /08 /Août 00:00

Une organisation au Québec qui prône la "simplification" de sa vie en gardant l'essentiel et rejetant le superflu. Une façon de vivre pour un développement durable.

Pour ma part, je considère la vie comme un "problème" à résoudre où chaque choix mène à une solution plus ou moins intéressante. Bien choisir est difficile. Et simplifier le "problème" en limitant volontairement nos choix permet de trouver une meilleure solution plus facilement. Et peut-être aussi de comprendre combien nos choix sont bons..

Bref, simplifions nos vies, voyons-y clair, et prenons le meilleur chemin !

Vous pouvez vous inspirez de la liste d'actions pour se désencombrer sur leur page Désencombrement

Par Jacques - Publié dans : Agir
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 24 août 3 24 /08 /Août 00:00

La Fondation Light Up The World (littéralement Eclairons le monde) est une organisation humanitaire internationale affiliée à l'université de Calgary. Sa mission est d'illuminer au sens propre comme au figuré, les vies des pauvres de ce monde.

Light Up The World apporte des solutions d'éclairage aux pays en voie de développement, à base de LED (diodes électroluninescentes) blanches, un éclairage très économique, durable et d'une haute efficacité énergétique. L'électricité nécessaire pour éclairer ces lampes est produite à partir de sources renouvelables.

En effet, on sait faire aujourd'hui des lampes à LED blanches consommant 1 watt d'électricité pour produire une lumière équivalente à une ampoule classique de 20 Watts ou d'une lampe fluo-compacte de 4 Watt. Elles sont plus écologiques que les lampes fluocompactes qui contiennent de la vapeur de mercure, un produit très toxique (c'est recyclable mais à condition de ne pas jeter ces lampes dans sa poubelle).

Light Up The World a déjà apporté la lumière à plus de 4000 maisons dans de nombreux pays dont l'Afganistan, la République Dominicaine, l'Equateur, le Guatemala, l'Inde, le Népal, le Mexique, le Pakistan, les Philippines, le Pérou, le Sri Lanka.

Cela a permis des gains tangibles en terme de santé et de sécurité, stimulant l'éducation locale (pour lire il faut de la lumière), développant une infrastructure économique et préservant l'environnement.

Déjà 20 000 personnes ont été touchées par ce programme. Le but de cette organisation est d'atteindre les 2 milliards de personnes sans accès à une lumière propre.

Selon Lawrence Berkeley National Laboratories (LBNL), la première source d'émissions de gaz à effets de serre dans les pays en voie de développement est l'éclairage avec des lampes à kérosène (pétrole) qui sont dangereuses et chères.

Histoire

Dr. Dave Irvine-Halliday, un professeur d'électrotechnique à l'université de Calgary, a eu l'idée d'employer un éclairage de LED blanches pratique et économique aux communautés en voie de développement.

En faisant du trekking sur le circuit d'Annapurna au Népal, il a visité des villages et a été frappé par les conditions de pauvreté des gens. La plupart d'entre eux comptait sur des lampes à kérosène qui produisaient peu de lumière et remplissaient les maisons de fumée dangereuse. Sachant le revenu annuel des villageois népalais de seulement 200 $, Dave a réalisé l'importance d'un éclairage très simple, accessible et solide.

Pour en savoir plus, consultez Light Up The World en anglais

Par bk Jacques - Publié dans : Agir
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 7 août 7 07 /08 /Août 00:00

Le nageur professionnel et le médaillé olympique, Markus Rogan, est le porte-parole pour la campagne de cette année d'abus et de trafic de drogue de l'UNODC. L'Autrichien de 23 ans, qui tient actuellement le titre de "sportif de l'année" dans son pays, pormouvra le slogan de l'événement :  "Tu vaux mieux que ça....choisis la santé."  La campagne qui dure une année commence par le jour international contre l'abus de drogue et le trafic illicite le 26 juin. Louise Potterton a demandé à Markus  s'il y avait une motivation personnelle derrière sa décision à participer à la campagne.

Vous agissez en tant que porte-parole pour la campagne contre l'abus de drogue de l'UNODC. Y avait-il une motivation personnelle derrière votre décision à participer à la campagne ?

J'ai eu certainement plusieurs amis que j'ai observés entrer dans des drogues. Amis qui ont commencé à prendre la cocaïne quand elles avaient 18 ou 19 ans. Sans savoir les conséquences biologiques ou biochimiques j'ai vu leur niveau d'attention et leur humeur changer. D'abord vous pensez, c'est juste eux, mais après un moment vous commencez à découvrir des schémas et alors vous voyez ce que certaines drogues peuvent faire sur certaines personnalités. Quand vous comprenez que certaines choses que vous pensiez définies par la personnalité sont en fait définis par des matériaux - des drogues dans ce cas-ci - vous commencez à penser que quand vous avez une chance, comme moi maintenant, vous devriez essayer de faire quelque chose à ce sujet.

Vous a-t-on offert des drogues quand vous étiez adolescent et si oui comment avez-vous réagi ?

Oh certainement, on m'a tout de la nicotine à la cocaïne et je dois dire que j'ai essayé certaines choses. Mais vous réalisez le premier instant qu'elle n'en vaut pas la chandelle et si vous ne le réalisez pas alors, vous voyez vos amis qui l'ont pris le jour suivant et c'est alors que vous vous rendez compte que vous devez faire très attention avec ce qui est offert. J'aime ce dicton 'la misère aime la compagnie". Ainsi, quelqu'un qui prend des drogues veut vous les offrir et alors vous pouvez éprouver ce qu'ils disent, en premier "un truc super", mais qui finit en traversant plein de moments de dépression chaque fois que vous cherchez votre drogue encore. Si vous voulez vraiment prendre quelque chose, je ne peux pas vous arrêter, mais j'essayerai de tenir un miroir devant vous de telle façon que vous puissiez voir si vous aimez l'image de vous-même prenant n'importe quelle sorte de drogue. 

Le slogan de la campagne cette année est "Tu vaux mieux que ça... choisissez la santé." Dans quelle mesure ceci reflète votre manière de vivre ?

C'est ma profession d'être un athlète. Si je ne respecte pas mon corps, ma santé, je ne peux pas accomplir mon travail. Je dois pouvoir donner 100 pour cent chaque fois, ainsi je note très rapidement quand mon corps n'est pas dans la bonne forme. Je dois écouter mon corps très soigneusement et j'aimerais donner ce message que tout le monde devrait écouter leur corps. C'est une machine fantastique, un cadeau fantastique que chaque personne a. Il peut faire des choses étonnantes. Il peut libérer des endorphines quand vous le voulez et de la sérotonine d'une manière natuelle si bien que vous n'avez pas besoin de toutes sortes de suppléments.

En tant que sportif, pensez-vous que le sport peut être employé comme moyen d'empêcher l'abus de drogue parmi les jeunes ?

Je dirais beaucoup de personnes prennent de la drogue parce qu'ils n'ont rien d'autre à faire. Ils recherchent des émotions et je crois, particulièrement à un jeune âge et je suis également fier de dire à un âge professionnel, vous pouvez produire des émotions à travers le sport. Vous pouvez avoir la sorte extrême de plaisir de gagner une course et la crainte extrême de l'échec de perdre une course et cela est la sorte d'émotion qu'aucune drogue ne peut vous donner. Je pense que les sports peuvent agir en tant que passage, non seulement pour réduire l'ennui de notre jeunesse mais pour enseigner le respect de soi que nous voudrions tous avoir.

Article original en anglais

Le message radio de Markus Rogan (mp3 en anglais)
L'interview de Markus Rogan (mp3 en anglais)

Par bk Jacques - Publié dans : Agir
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 7 août 7 07 /08 /Août 00:00

Les Nations Unies luttent aussi contre la drogue.
Par exemple, ils ont mis en place la campagne :
 "Value yourself....make healthy choices" :

"Tu vaux mieux que ça  ....Choisis la santé" en français, mais je trouve la traduction moins bonne.

"Value yourself" signifie "Valorise-toi, Respecte-toi, Estime-toi".
Je dois m'accorder de la valeur car sinon j'attendrai des autres qu'ils m'en donnent.
Et j'entre alors dans la dépendance avec autrui.
Si en plus, les autres ne m'accordent pas, ou pas assez cette estime que je cherche sur ma personne, je compenserai par la nourriture, l'alcool, le tabac ou les drogues..

Voici des brochures informatives sur les effets de chaque drogue :

“Alors que la toxicomanie détruit les corps et les esprits, le sport les rend plus forts et plus sains.
Alors que la toxicomanie démotive, le sport te pousse à donner le meilleur
de toi.
Alors que la toxicomanie isole, le sport est synonyme de participation.
Alors
que la toxicomanie trouve un terrain fertile chez qui n’a pas de but, le sport structure les jeunes et les motive.”
Kofi Annan, Secrétaire général de l'ONU.

Pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la drogue, une bonne association : les narcotiques anonymes
Par bk Jacques - Publié dans : Agir
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus